Art naïf, késako ?

« Elémentaire » mon cher Watson !

L’art naïf est un terme qui désigne une œuvre créée par un artiste autodidacte qui n’a pas reçu de formation au préalable et qui est en décalage avec les peintres de la même époque. Ce terme est utilisé pour la première fois au XIXe siècle pour parler du peintre Henri Rousseau, dit le « Douanier Rousseau » (1844-1910).

Ce style pictural se caractérise par une représentation figurative de sujets populaires, des paysages, des personnages ou des animaux. Il ne respecte pas certaines « règles » comme celles de la perspective telle qu’elle est définie par Léonard de Vinci à la Renaissance : la diminution de la taille des objets proportionnellement à la distance, l’atténuation des couleurs avec la distance et la diminution de la précision des détails avec la distance. Depuis le début du XXe siècle, l’art naïf est considéré comme un art authentique et s’étend dans le monde .

Chaque peintre naïf a son propre langage, sa propre expression picturale. Éloigné des conventions plastiques, l’art naïf apparaît comme l’une des sources de l’art moderne. Les acteurs les plus importants de l’avant-garde artistique comme Picasso, Delaunay ou Kandinsky vont ainsi s’intéresser, voire emprunter, à cet art spontané bien éloigné de l’enseignement dispensé par les écoles des Beaux-Arts.

Comment reconnait-on un tableau l’art naïf ?

• l’exubérance des formes et des couleurs vives,

• des rapports d’échelle et des perspectives inhabituelles,

• un foisonnement et une minutie des détails,

• une ressemblance avec des dessins d’enfants.

Vous avez dit bizzare ?

« L’Art Naïf est dépourvu de tout dogme puisque c’est effectivement son critère d’authenticité. Il n’a pas de programme, pas d’école, pas de chef de file et encore moins de théorie. Tout contenu esthétique est relayé par les valeurs de l’éthique et l’on comprend désormais qu’il est unique pour chaque artiste qui le pratique.

On jugera la qualité de chacun mais aucun ne constitue un critère de valeur car il existe autant d’arts naïfs que d’artistes naïfs. Tous sont uniques et leur expression est une constellation dont on peut seulement dire que les étoiles vont dans le même sens ».

Mon trésor, mon précieux…

Ci-dessous, quelques peintures dénichées à travers des expositions parisiennes, des artistes indépendants français et étrangers, professionnels ou non, peu importe, ce qui compte c’est la vibration qui s’en dégage.